En détail

La théorie des besoins humains d'Abraham Maslow

La théorie des besoins humains d'Abraham Maslow

C'est au 20e siècle, entre les années 40 et 50, qu'un nouveau courant psychologique apparaît: la psychologie humaniste.

Abraham Maslow (1908-1970), un psychologue américain, connu comme l'un des fondateurs et des principaux représentants de la psychologie humaniste, s'est fermement opposé aux modèles prédominants jusqu'à cette époque: le modèle comportemental et la psychanalyse. La psychologie humaniste est un courant psychologique qui postule l'existence d'une tendance humaine fondamentale axée sur la santé mentale. Sa posture est généralement classée en psychologie comme une «troisième force».

Le contenu

  • 1 La pyramide des besoins
  • 2 Premier niveau: besoins physiologiques
  • 3 Deuxième niveau: besoins de sécurité et de protection
  • 4 Troisième niveau: besoin d'affection et d'appartenance
  • 5 Quatrième niveau: besoin de reconnaissance
  • 6 Cinquième niveau: la réalisation de soi
  • 7 Réflexion finale

La pyramide des besoins

Le travail le plus connu de Maslow est la Pyramide des Besoins, un modèle qui pose une hiérarchie des besoins humains, dans laquelle la satisfaction des besoins les plus élémentaires ou subordonnés se traduit par la génération successive de besoins plus ou moins élevés. Ainsi, selon Maslow, le BESOIN est ce qui, s'il n'est pas couvert ou satisfait, la personne tombera malade ou mourra.

Maslow dit que nous avons un tendance innée à la réalisation de soi: la motivation innée de chaque être humain à réaliser son potentiel en utilisant ses aptitudes et ses capacités. Autrement dit, ce qui nous motive ou les raisons pour lesquelles nous devons agir, c'est la volonté d'avoir les besoins que nous avons couverts.

Par conséquent, pour atteindre la réalisation de soi, nous devons répondre à des besoins Pyramide de Maslow.

L'idée de base de cette hiérarchie est que les besoins les plus élevés n'occupent notre attention que lorsque les besoins inférieurs de la pyramide ont été satisfaits. Les forces de croissance provoquent un mouvement à la hausse dans la hiérarchie, tandis que les forces régressives poussent les besoins prépondérants vers le bas dans la hiérarchie. Selon la pyramide de Maslow:

Les besoins physiologiques, de sécurité et de protection, et ceux de amour et l'appartenance (les 3 besoins commençant à la base de la pyramide) sont considérés comme des motivations manquantes et la reconnaissance et la réalisation de soi sont considérées comme des motivations de connaissance.

De cette façon, nous devons répondre à tous les besoins à partir de la base de la pyramide, avant que le prochain besoin ne nous motive. Enfin, nous atteindrons le sommet de la pyramide: le réalisation de soi, un moment de la vie où l'on se sent heureux et totalement réalisé.

Pour répondre aux besoins que nous trouvons trois types de comportements:

  • Constructif: vous pouvez répondre aux besoins et à chacun.
  • Destructrice: vous pouvez répondre aux besoins mais tout le monde n'en profite pas.
  • Échec: l'objectif de satisfaction des besoins n'est pas atteint.

En pratique, cette théorie consiste à rechercher un comportement constructif, en évitant le destructeur et l'échec pour chacun des niveaux de la pyramide.

Ensuite, nous expliquerons avec des exemples en quoi chaque besoin se compose et les types de comportements possibles: constructif, destructeur et échoué.

Premier niveau: besoins physiologiques

Il s'agit du niveau inférieur, où il est nécessaire de satisfaire les impulsions biologiques ou physiologiques les plus élémentaires, telles que la nourriture ou le logement.

    • Constructif: Une fille arrive à l'appartement des étudiants et il n'y a pas de nourriture, alors elle décide d'aller acheter la nourriture pour elle et tous ses colocataires, afin qu'ils puissent aussi manger
    • Destructrice: Une fille arrive à l'étudiant et il n'y a pas de nourriture, alors elle décide d'aller acheter la nourriture correcte et nécessaire pour qu'elle puisse manger, sans penser à ses camarades de classe.
    • Échec: Une fille arrive à la résidence étudiante et il n'y a rien à manger, mais elle n'a pas le temps de faire ses courses car elle doit prendre le train. Alors faites vos valises et partez sans rien manger.

Deuxième niveau: besoins de sécurité et de protection

Au deuxième niveau, il place le besoin de vivre dans un environnement stable et sans menace.

  • Constructif: Ils augmentent le salaire de tous les ouvriers d'un restaurant, grâce au bon fonctionnement de celui-ci.
  • Destructrice: Le fonctionnement du restaurant commence à s'évanouir, donc une partie du personnel est licencié car c'est bien économiquement.
  • Échec: Le fonctionnement du restaurant ne se passe pas bien, ils sont donc obligés de le fermer.

Troisième niveau: besoin d'affection et d'appartenance

Dans le troisième, le besoin d'affiliation, l'intérêt de vivre en société, de se lier avec les autres ou d'avoir des amis.

  • Constructif: Une mère très affectueuse, chaque jour comprend ses trois enfants.
  • Destructrice: Une mère très affectueuse, chaque jour ne comprend que deux enfants, l'autre ne montre jamais l'amour et l'affection
  • Échec: Une mère ne fait jamais de câlins ni d'affection à ses enfants

Quatrième niveau: besoin de reconnaissance

Vient ensuite le besoin d'estime de soi, d'évaluation et de reconnaissance personnelle.

  • Constructif: Une enseignante du secondaire est affirmée et respectée par ses élèves, dans un environnement harmonieux.
  • Destructrice: Une enseignante du secondaire applique et respecte en criant et en ridiculisant ses élèves.
  • Échec: Un professeur de lycée n'est pas respecté par ses élèves par manque d'autorité.

Cinquième niveau: la réalisation de soi

Et enfin au niveau supérieur se trouve le besoin de réalisation personnelle de soi. Il convient de noter que ces besoins sont hiérarchisés de telle manière que le besoin le plus élémentaire est d'abord satisfait pour augmenter progressivement jusqu'à ce que le besoin de réalisation de soi soit atteint, comme au-dessus de la pyramide, le plus motivé est l'individu.

  • Constructif: Un bon acteur qui fait un film américain très célèbre.
  • Destructrice: Un mannequin fait tomber son partenaire, pour garder sa place.
  • Échec: Une fille dont le désir est d'être danseuse répète longtemps pour un casting mais ne finit pas par la battre.

Réflexion finale

Beaucoup de gens s'accordent sur le fonctionnement de la pyramide selon Maslow, que nous ne prêtons pas attention à l'étape suivante si la précédente n'est pas couverte, car les gens pensent que nous avons toujours besoin de plus, c'est-à-dire quand nous en avons de plus en plus. Mais on a aussi vu que le fait d'arriver au sommet de la pyramide ne signifie pas que la personne a la satisfaction de tout avoir, car lorsque nous atteignons un objectif, d'autres plus éloignés apparaissent automatiquement, c'est-à-dire il faut toujours aller grimper.

Si nous regardons les pays les moins développés, je suis sûr que les enfants qui n'ont toujours couvert que les besoins physiologiques, au moment où quelqu'un répond à leurs besoins de sécurité et d'affiliation, connaissent généralement le même bonheur que la personne Il a toujours eu ces besoins fondamentaux satisfaits et un jour il atteint le sommet de la pyramide.

En regardant cette pyramide, il semble que la personne qui atteint le sommet doit être celle qui éprouve un grand bonheur, mais ce n'est pas toujours le cas, car une personne peut avoir les trois premières échelles de la pyramide très développées et être plus heureuse que la personne qui C'est au sommet. Depuis que ce dernier a peut-être réalisé le rêve de sa vie, en tant que modèle, mais ne reçoit pas la même affection que la personne qui continue de se battre pour ses rêves.

En outre, en ce qui concerne la pratique, il a été observé comment les gens peuvent avoir des comportements différents tout en "escaladant" la pyramide. Depuis quand il s'agit d'obtenir un besoin, le l'égoïsme (pensez seulement au bénéfice de vous-même) ou empathie (vous pensez aux autres en escaladant la pyramide), cela dépend de nombreux facteurs.

Ainsi, la classification de celui-ci est bonne pour savoir dans quelle position se trouve la personne, mais il est également très important de prendre en compte le degré de satisfaction de chacun de ces besoins, quelle que soit la position de la personne aux différentes échelles , les conditions dans lesquelles la personne se trouve et le comportement utilisé dans la pyramide.

Anna Mirror

Tests associés
  • Test de personnalité
  • Test d'estime de soi
  • Test de compatibilité de couple
  • Test de connaissance de soi
  • Test d'amitié
  • Suis-je amoureux