Commentaires

Les étapes du développement psychosexuel de Freud

Les étapes du développement psychosexuel de Freud

Les étapes psycho de Freud

La Théorie du développement psychosexuel Il a été proposé par le célèbre psychanalyste Sigmund Freud, qui décrit comment la personnalité se développe tout au long de l'enfance. C'est l'une des théories les plus connues de la psychologie, bien qu'elle soit aussi l'une des plus controversées.

Le contenu

  • 1 Sur quoi repose la théorie psychosexuelle de Freud
  • 2 La phase orale
  • 3 La phase anale
  • 4 La phase phallique
  • 5 Période de latence
  • 6 La phase génitale

Sur quoi se base la théorie psychosexuelle de Freud?

Freud croyait que la personnalité s'est développée à travers une série d'étapes de l'enfance dans lesquelles les énergies ou les impulsions qui recherchent le plaisir de l'identification se concentrent sur certaines zones érogènes. Cette énergie psychosexuelle, ou libido, la décrit comme la force motrice derrière le comportement.

La théorie psychanalytique Cela suggère que la personnalité est généralement établie à l'âge de cinq ans, que les premières expériences jouent un rôle important dans le développement de la personnalité et continuent d'influencer le comportement plus tard dans la vie.

Pour Freud, l'enfance est une étape cruciale dans laquelle se façonnent notre personnalité et notre comportement en tant qu'adultes. Il considérait le développement comme un processus discontinu, il croyait que chacun de nous devait passer par une série d'étapes pendant l'enfance, ce qu'on appelle étapes psychosexuelles.

Si ces étapes psychosexuelles sont terminées avec succès, le résultat est une personnalité saine. Si, en raison d'un problème, elles ne sont pas résolues en temps voulu, les soi-disant «fixations» apparaissent. Une fixation est un foyer persistant dans un stade psychosexuel précédent. Jusqu'à ce que ce conflit soit résolu, l'individu restera «coincé» à ce stade. Par exemple, une personne qui est fixée dans la phase orale peut être trop dépendante des autres et peut rechercher une stimulation orale en fumant, en buvant ou en mangeant.

Selon Freud, les pulsions de plaisir que les enfants recherchent (et qui sont régies par Il) se concentrer sur une zone différente du corps, appelée zone érogène, dans chacun des Cinq stades de développement: oral, anal, phallique, latence et génital.

Phase orale

Âge: de 0 à 1 an

Zone érogène: bouche

Pendant la phase orale, les activités liées à l'alimentation telles que la succion et la mastication sont les plus importantes.

La principale source d'interaction du bébé se fait par la bouche, ce qui est d'une importance vitale pour l'alimentation, mais aussi par le plaisir de l'enfant grâce à des activités satisfaisantes telles que la dégustation et la succion. Parce que le bébé est totalement dépendant des soignants (qui sont responsables de leur alimentation), le bébé développe également un sentiment de confiance et de confort grâce à cette stimulation orale.

Le principal conflit à ce stade est le processus de sevrage: L'enfant devient moins dépendant de ses soignants et perd les avantages qu'ils ont obtenus avec l'aspiration. Si la fixation se produit à ce stade, Freud pensait que l'individu aurait problèmes de dépendance ou d'agression. La fixation buccale peut entraîner des problèmes d'alcool, de nourriture ou le besoin de fumer.

La phase anale

Âge: de 1 à 3 ans

Zone érogène: les sphincters

Pendant la phase anale, Freud Il pensait que l'objectif principal de la libido était de contrôler les mouvements de l'intestin et de la vessie. Le conflit important à ce stade est le contrôle du sphincter: L'enfant doit apprendre à contrôler ses besoins corporels. Le développement de ce contrôle conduit à une sentiment d'accomplissement et d'indépendance.

Selon Freud, le succès à ce stade dépend de la façon dont les parents abordent les sphincters. Les parents qui font l'éloge et la récompense d'avoir utilisé les toilettes au bon moment, favorisent des résultats positifs et aident les enfants à se sentir capables et productifs. Freud croyait que Des expériences positives au cours de cette étape ont préparé le terrain pour que les gens deviennent des adultes compétents, productifs et créatifs..

Cependant, tous les parents n'apportent pas le soutien et l'encouragement dont les enfants ont besoin à ce stade. Certains parents punissent, ridiculisent ou même embarrassent un enfant lorsqu'il a des accidents.

Pour lui, des réponses parentales inadéquates peuvent conduire à des résultats négatifs. Si les parents adoptent une approche trop clémente à ce stade, une personnalité pourrait se développer anal-expulsif, ce qui se traduit par une personne adulte désordonnée, inutile et destructrice. Si les parents sont trop stricts ou commencent trop tôt le contrôle du sphincter, une personnalité est générée rétention anale, ce qui se traduit par un individu trop rigide, ordonné et obsessionnel.

La phase phallique

Âge: de 3 à 6 ans

Zone érogène: organes génitaux

Pendant la phase phallique, l'objectif principal de la libido se concentre sur les organes génitaux. À cet âge, les enfants commencent à découvrir les différences entre les hommes et les femmes.

Freud croyait que les enfants commençaient à voir leurs parents comme un rival pour l'affection de la mère. Il Complexe d'Œdipe décrire ces sentiments de vouloir posséder la mère et le désir de remplacer le père. Cependant, l'enfant craint également d'être puni par le père pour ces sentiments, Freud a appelé cette peur le angoisse de castration.

Le terme Complexe Electra Il a été utilisé pour décrire ces mêmes sentiments ressentis par les filles. Freud, cependant, croyait que les filles, en revanche, envie de pénis.

Au fil du temps, l'enfant mâle commence à identifier le père de même sexe comme un moyen de posséder indirectement la mère. Pour les filles, cependant, Freud pensait que l'envie du pénis n'est jamais complètement résolue et que toutes les femmes ont encore une fixation à ce stade. Les psychologues aiment Karen Horney n'était pas d'accord avec cette théorie, qu'il a décrite comme inexacte et dégradante pour les femmes. Au lieu de cela, Horney a proposé que les hommes éprouvent des sentiments d'infériorité parce qu'ils ne peuvent pas donner naissance à des enfants, un concept appelé envie de ventre.

Période de latence

Âge: 6 à 12 ans

Zone érogène: aucune (sentiments sexuels inactifs)

Pendant la période de latence, les intérêts de la libido sont temporairement supprimés. Le développement de ego et surmoi Ils contribuent à cette période de calme. La scène commence au moment où les enfants entrent à l'école et se soucient davantage des relations avec les pairs, des jeux et d'autres intérêts.

La période de latence est un temps d'exploration pendant lequel l'énergie sexuelle est toujours présente, mais dirigée vers d'autres zones, telles que les activités intellectuelles et les interactions sociales. Cette étape est importante dans le développement de aptitudes sociales et de la communication et de la confiance en soi.

Phase génitale

Âge: 12 ans jusqu'à la mort

Zone érogène: les organes génitaux (maturation des intérêts sexuels)

Au cours de la dernière étape du développement psychosexuel, l'individu développe un grand intérêt pour le sexe et les relations sexuelles. Cette étape commence à la puberté, mais elle dure le reste de la vie d'une personne.

Dans les premiers stades décrits par Freud, l'attention s'est concentrée uniquement sur les besoins individuels. À ce stade, l'intérêt pour le bien-être des autres augmente enfin. Si les autres étapes ont été accomplies avec succès, l'individu doit maintenant être bien équilibré, chaleureux et attentionné. L'objectif de cette étape est d'établir un équilibre entre les différents domaines de la vie.

Tests associés
  • Test de personnalité
  • Test d'estime de soi
  • Test de compatibilité de couple
  • Test de connaissance de soi
  • Test d'amitié
  • Suis-je amoureux